Mon panier : (0)
  •  

La Couture- Bowen

sutoris
J’ai l’honneur de vous présenter  le génial inventeur de la COUTURE.
Son nom : Orthotomus Sutorius


La fauvette couturière, un passereau de quelques centimètres de long, savait très probablement coudre depuis longtemps  alors que les pré-humains en étaient encore à leurs premiers pas de bipèdes…

Ce procédé d’assemblage, qui accompagne l’humanité depuis ses débuts, lui est plus que jamais indispensable  au quotidien pour se vêtir ou se chausser mais aussi pour ses technologies d’avant-garde allant de la micro-chirurgie à la recherche spatiale (les combinaisons spatiales comportent des parties cousues !).


Quelles sont donc les mystérieux pouvoirs du « cousu  »* ?


1)La couture, parce qu’elle prend en charge la pleine épaisseur des éléments qu’elle assemble, (contrairement au collé,  procédé littéralement superficiel), est capable de solidariser efficacement, durablement et ‘intelligemment’ des matériaux très différents par leur:

  • Nature : (exemple : cuir/gomme)
  • Structure, (exemple : tissu/cuir)
  • Densité,  (exemple : cuir/caoutchouc micro-cellulaire)
  • Epaisseur,
  • Texture, etc…

La couture est irremplaçable lorsqu’on recherche une résistance forte et durable de  l'objet cousu aux violentes contraintes liées à des mouvements intenses et répétés (élongations, pressions, plis, torsions… avec parfois, en prime, des variations hygrométriques, thermiques, chimiques…) 

L’objet soumis à de telles tortures, chez Bowen, nous l’appelons :  « CHAUSSURE » !

2)La couture permet de gérer indépendamment chacun des multiples composants de son process,  et de répondre « point par point » au cahier des charges parfois impitoyable de l’objet à réaliser. Voici quelques uns de ces composants :

  • Type de couture : main (point sellier, jointé, noué, gantier…), ou machine (point de canette, point de chaînette…)
  • Nature du fil  (lin, chanvre, soie, coton, polyester, polyamide, kevlar...)
  • Structure du fil (fibres discontinues,  fibres continues, 3 brins, 4 brins, n brins.., tordu, tissé...) 
  • Diamètre du ou des fil(s) de chaînette ou bien d’aiguille et de canette
  • Traitement du fil (poissé, ciré, siliconé, …)
  • Tension du fil ou des fils  d’aiguille et de canette
  • Diamètre d'aiguille, type de pointe (ronde, tranchante à gauche ou à droite, hélice...)
  • Longueur du point
  • Distance du bord
  • Simple, double, triple piqûre...
  • Et bien sûr : aspect du point (droit, perlé, sellier...)

Charitablement, je vous fais grâce des types de points, des formes de pieds-de-biches et autres procédés d’entraînement…


Tout cela suppose, vous le devinez, une vision claire du résultat visé, une connaissance approfondie du comportement des matériaux à assembler,  et donc l’expertise des moyens à mettre en œuvre pour obtenir ledit résultat...

Aucun doute, nous avons les deux pieds  dans le domaine des très hautes technologies !


Vous ne vous étonnerez donc plus de l’attention, de la priorité et du respect que nous accordons chez Bowen à tout ce qui est  COUSU.


…Et nous exprimons nos hommages reconnaissants à  Orthotomus Sutorius.


*COUSU : dans notre métier de chausseurs, ce participe passé a valeur de nom pour désigner un procédé de montage où le ‘dessus’ (empeigne) et le dessous (semelage) de la chaussure sont solidarisés par une couture de montage, Goodyear(cachée) ou bien Norvégien (visible).









Cette image n'existe plus




2 commentaires

  • 1. Écrit par Chris91 - mer 29 oct 2014, 12:10

    Effectivement "tout cela est cousu de fil blanc"...
    Quand je laisse mes chaussures chez le cordonnier, je dis
    que je confie mes chaussures au chirurgien...
    Vous serait-il possible de me mentionner les autres types de coutures existantes dans le montage des chaussures et de m'indiquer leurs utilités ou usages préconisées?
    J'ai entendu parlé de cousu Blake ou cousu Bolognais, en existe t'il d'autres?
    Sincerement
  • 2. Écrit par John - sam 9 avr 2016, 11:24

    Pourriez-vous confirmer que les chaussures cousues Goodyear/Norvergien de Bowen sont fabriqués par Alfred Sargent à Rushden, Northamptonshire?

    Merci,

Laissez un commentaire

Saisie du commentaire